Le licenciement fondé partiellement sur un abus non avéré de la liberté d’expression est nul

Le licenciement fondé partiellement sur un abus non avéré de la liberté d’expression est nul

{ PUBLIE_LE } : 21/09/2022 21 septembre sept. 09 2022
{ SOURCE } : www.efl.fr
L’employeur doit être vigilant avant de licencier un salarié au motif qu’il aurait abusé de sa liberté d’expression. S’il s’avère que le salarié n’a pas commis d’abus, son licenciement est nul, quels que soient les autres griefs invoqués... { LIRE_LA_SUITE }

{ HISTORIQUE }

<< < ... 2 3 4 5 6 7 8 ... > >>